À 20 ans…

20 ans, l’âge de tous les idéaux ; des valeurs, des envies : l’impression qu’on ne changera jamais… Les années s’écoulent. La confrontation utopie/réalité met au placard tout ce à quoi l’on tenait. Peut-être un peu vite…

Depuis mes 20 ans, j’ai toujours eu peur de ce que j’allais devenir. Les études tracées, la société accueillante et inhibitrice, une vie bien rangée en perspective. A ce sujet, j’ai toujours voulu mettre par écrit mes principes auxquels je tiens aujourd’hui, les enterrer bien profondément au fond du jardin avec la mention « a lire dans 20 ans », et la quarantaine venue, se replonger dans ces idéaux d’un autre âge, les confronter avec la réalité, réagir en conséquence, prendre le large s’il le faut…

Cette idée, je vais tenter de la concrétiser. Sur ce blog, le prochain message sera une tentative de lister mes valeurs actuelles, celles que je ne voudrai pas perdre. Il ne s’agit pas d’en faire un contrat moral avec l’homme que je serai dans quelques années mais plutôt de garder trace de mes aspirations d’aujourd’hui. Pour que le temps passé, je me souvienne de celui que j’ai été et que je prenne conscience du changement qui s’est opéré depuis.

La tache sera ardue et peut être même impossible mais je prends le risque. Et si j’ai décidé de l’afficher ici et non de l’enterrer comme prévu, c’est pour que vous puissiez un jour me faire remarquer « Thom, fais gaffe, tu t’éloigne fortement de tout ce que tu as toujours voulu être… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *