Néologie…

Quand je suis fatigué ou nerveux, je parle encore plus vite.. Et parfois je dérape mélant deux mots en un seul. Par exemple, il m’est arrivé de qualifier un de mes collocataires ennuyeux de « rébarbajoie ».

Et hier, en entretien d’embauche, j’ai eu l’occasion de parler de « situation à mi-cheval entre … et … » et « d’expérience intérichissante »… ce qui a eu au moins le mérite d’arracher un sourire à mon jury ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *